Tient, puisque je parle d’imposition, j’ai envie de faire un point sur comment l’impôt sur le revenu progressif fonctionne. Je vais parler de la France vu que c’est le seul pays dont je connais un peu la fiscalité, mais je pense que pas mal de pays avec un système d’imposition progressif ont un fonctionnement similaire.

Beaucoup de gens semblent croire que quand on est imposé à X %, ça veut dire qu’on prend X % de vos revenus totaux. Du coup, changer de tranche d’imposition aurait de lourdes conséquences vu que votre taux d’imposition pourrait, par exemple, brutalement passer de 11 % à 30 %. Si c’était le cas, une légère augmentation de vos revenus avant imposition pourrait vous faire PERDRE des sous après imposition !

Afficher le fil de discussion

J’ai vu à plusieurs reprises des gens critiquer cet aspect de l’impôt progressif. J’ai même lu des gens proposant qu’on remplace le fonctionnement par tranche par l’utilisation d’un calcul avec une fonction exponentielle.

Sauf… Que ce n’est pas du tout comme ça que fonctionne l’impôt progressif sur le revenu !
En fait, quand vos revenus dépassent un certain seuil et que vous rentrez dans une nouvelle tranche, seuls vos revenus au-delà de ce seuil seront imposés au taux de cette tranche ! Il est donc *impossible* de « perdre des sous en en gagnant » avec ce système.

Prenons un exemple.
Les tranches d’imposition en France sont actuellement les suivantes :
— 0 % en dessous de 10 064 € ;
— 11 % de 10 065 à 25 659 € ;
— 30 % de 25 660 à 73 369 € ;
— 41 % de 73 370 à 157 806 € ;
— 45 % au-delà de 157 807 €.

Beaucoup de gens pensent que si vous avez un revenu annuel de 12 000 € ça signifie que vous serez imposé à 11 % et que vous devrez donc payer 1 320 € en impôt sur le revenu.
Sauf qu’en fait, ce qui se passe, c’est que vous serez imposé à 0 % sur 10 064 € et à 11 % sur les 1 936 € restants. Votre impôt sera donc de 212,96 €.
Ça fait tout de suite une grosse différence, n’est-ce pas ?

Un corollaire de ce système, c’est que le montant maximal d’imposition pour toutes les tranches sauf la dernière a un plafond :
— première tranche : 0 € ;
— deuxième tranche : 1 715,45 € ;
— troisième tranche : 14 312,70 € ;
— quatrième tranche : 34 618,76 €.

@Sylvhem Ça aurait quand même des avantages d’utiliser une fonction continue à la place du système de tranche. Mais le problème est aussi que cet impôt sur le revenu à la base simple à calculer interagit avec plein d’exceptions/prime/autre qui rendent le résultat compliqué et difficile à prévoir.

@come Pas des masses non. La difficulté c’est de connaître son *revenu imposable*. Une fois que tu l’as, plus rien d’autre n’interagit basiquement.

Suivre

@Sylvhem La prime d’activité déjà. Les dons défiscalisés aussi. Une partie des frais de garde d’enfant (j’ai toujours pas compris qu’est-ce qui avait pu mener à cette organisation où je paie un truc en partie subventionné et on me rembourse une partie de ce que je paie).
Il me semble qu’en ce moment ya aussi des histoires de décote et d’effacement en dessous d’un certain montant?
Et bien sûr il y a la question du nombre de part à ajouter dans l’équation.

Inscrivez-vous pour prendre part à la conversation
Social.chilliet.eu

Le réseau social de l'avenir : Pas d'annonces, pas de surveillance institutionnelle, conception éthique et décentralisation ! Possédez vos données avec Mastodon !